LE MAG'

A bas les jambes lourdes!

Bientôt l’été, il est temps de prendre soin de ces petites gambettes! Les jambes lourdes sont le premier signe d’une mauvaise circulation. Le sang n’arrive pas à remonter, ou difficilement. Si ce n’est pas pris à temps, les symptômes peuvent s’aggraver et provoquer des gonflements (oedemes), crampes nocturnes, impatiences (syndrome des jambes sans repos), bleus spontanés, varices, et dans le pire des cas des phlébites! Les femmes sont majoritairement touchées, notamment à cause des hormones. La chaleur accentue cette sensation de jambe lourde, il est donc important d’avoir une hygiène de vie préventive .

Voici quelques conseils pour prendre soin de ces jambes:


  • Phytothérapie: la vigne rouge est une des plantes principalement utilisée dans les problèmes de circulation sanguine. Elle fortifie les vaisseaux. Il y a aussi le cyprès, le marronnier d’inde, l’hamamélis qui réciproquement tonifie la circulation, fait dégonfler, et consolide les veines. cc

On les trouve en géllules ou en ampoules en parapharmacie.


  • Hydrothérapie: La douche écossaise est super, l’alternance de jets d’eau froide et chaude sur les jambes, joue sur l’élasticité des vaisseaux, et permet ainsi d’activer la circulation sanguine et d’en renforcer les vaisseaux.

  • Massages: les massages soulagent également les jambes. Certaines huiles essentielles telles que l’HE de Lentisque Pistachier, et l’HE de Cyprès ont pour spécialité de lutter contre la congestion, les varices, les jambes lourdes, et de décongestionner.

Les scéances de réflexologie et ventouses peuvent être également favoriser le drainage lymphatique.

Mélanger 5 gouttes d’ huile Végétale de Calophylle et 5gouttes d’HE de Cyprès (ou HE de Lentisque Pistachier). Masser du bas vers le haut.


  • Alimentation: il est primordial d’adopter une alimentation saine.

Limiter au maximum la consommation d’alcool, la cigarette, les plats industriels, les pâtisseries, le sel (une consommation excessive engendre de la rétention d’eau).

L’alimentation doit être riche en anti-oxydants (Vitamine A, C, E, Zinc, Selenium, magnésium,fer..) Préferer le thé au café. Privilégier les eaux faiblement minéralisée afin d’éliminer au maximum de déchets (type Volvic, Evian, Mont Roucou). Avoir un apport suffisant en Oméga 3 (nous avons tendance à surconsommer des Oméga 6 ), type poissons gras (maquereaux, sardines…). La consommation d’Oléagineux, en particulier les noix, joue un rôle protecteur pour les vaisseaux sanguins. Evidemment, les fruits et les légumes sont également à ne pas oublier. Une alimentation anti-inflammatoire est plus qu’importante pour lutter contre ces désagréments .


  • Activité sportive: Ce n’est plus à prouver, le sport est une des conditions primordiale pour favoriser le retour veineux! Pourquoi? Parce que, dans les jambes, 80% des veines se situent à l’intèrieur des muscles, et 20% seulement entre la peau et les muscles » (Dr BLANCHEMAISON,Phlébologue). Tous les sports ne sont pas adaptées lorsqu’on est atteint de mauvaises circulation. En effet, des études ont montrées que les tennismen et les haltérophiles de compétition ont plus de varices que la population générale. Pour faire clair, tous les sports de fond, faisant travailler le coeur et les poumons sont favorables. Bien évidemment il vaut mieux faire 2h de Tennis que rien du tout.

Les sports d’eau type Natation, aquagym, aquabike sont excellent pour la circulation, il n’ y a aucun impact. Le vélo , la course à pied sont également très bon pour le retour veineux. L’important est de pratiquer minimum 30 min par jour!

Type d’exercices à faire à la maison pour favoriser le retour veineux: – flexions mollets sur pointe( pour faire travailler les muscles jumeaux superficiels) et sur une marche (le talons est du coup plus bas que la pointe, pour faire marcher les muscles profonds).- Allonger sur le dos, serrer un ballon en mousse entre les genoux (les veines passents à la face interne de la cuisse, dans les muscles pectinés et adducteurs).-Debout, monter les genoux alternativement vers la poitrine, pour étirer le Psoas .


  • Pour les femmes, les talons ne doivent être ni trop haut, ni trop bas (environ 3/4 cm)
  • Surélever les jambes dès que possible, même pour dormir.
  • Pratiquer des drainage lymphatiques, des détox (le bouleau par exemple possède des propriétés dépuratives, facilite l’élimination des toxines, ainsi que l’eau stockée en excès dans les tissus (rétention d’eau, cellulite..).

Vous avez toutes les clefs en mains. Il est temps de bichonner vos jambes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *